un peu de lecture !

La réforme de l’apprentissage en moins de 5 minutes, promis !

tout_savoir_sur_l'apprentissage

Ce sont les branches professionnelles plutôt que les régions qui vont récupérer « la compétence apprentissage ». Leurs prédictions pour leur quinquennat sont une hausse de 50 % de hausse pour les travaux publics (+ 4 000 apprentis), 40 % pour la métallurgie (+ 25 000) comme les artisans (+ 60 000).

La réforme en plein déploiement !  

La France est en retard en matière d’apprentissage ! Le gouvernement souhaite accélérer la mise en œuvre de la réforme adoptée par le Parlement depuis l’été 2018.

Des modifications vont être mises en place avant la fin d’année

– suppression du passage obligatoire devant les prud’hommes pour licencier un apprenti,

– assouplissement des règles relatives au temps de travail des apprentis mineurs,

– aide au permis de conduire

Place au nouveau système de financement !

Le nouveau système de financement des 965 Centres de formation des apprentis (CFA) est le point le plus important de cette réforme. Les CFA vont être financés pour chaque jeune sous contrat et selon un coût unique sur tout le territoire pour chaque diplôme. « Jusqu’à présent un CAP cuisine est facturé de 2 500 à 14 000 € suivant le centre », souligne-t-on au ministère.

 Les entreprises seront aidées pour embaucher des apprentis !

Le ministère a confirmé une nouvelle aide unique de 4 200 € la première année, versée aux employeurs, pour les entreprises de moins de 250 salariés préparant à des diplômes de niveau bac ou inférieur.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire